Questions

Questions fréquemment posées

ANTIGENES

Le réactif autoagglutine avant même de tester le sérum.

Le réactif doit être mélangé doucement et soigneusement avant utilisation ainsi que régulièrement durant son utilisation, et ce surtout s’il a été stocké pendant une longue période. Si une autoagglutination est observée, continuer à mélanger le flacon pendant plusieurs minutes afin d’enlever tout dépôt dans le fond de celui-ci.

Mon flacon d’antigène est presque vide et j’ai des problèmes de sensibilité : certains de mes résultats sont positifs alors qu’ils devraient être négatifs.

Deux explications sont possibles :

1-L’utilisation répétée d’un même flacon, incluant de nombreux cycles thermiques (“stockage sous froid – utilisation à température ambiante”) sur de longues périodes réduit la longévité du produit et n’est pas recommandée. Le flacon doit être utilisé dans le mois qui suit son ouverture.

2-Le réactif doit être mélangé doucement et soigneusement avant utilisation ainsi que régulièrement durant son utilisation, et ce surtout s’il a été stocké pendant une longue période. Si une autoagglutination est observée, continuer à mélanger le flacon pendant plusieurs minutes afin d’enlever tout dépôt dans le fond de celui-ci.

Mon sérum positif de contrôle ne réagit pas après une dilution au 1/5.

Les sérums positifs de contrôle de mycoplasme et de salmonelle doivent être utilisés sans dilution. Si le test d’agglutination sur lame est positif, seuls les sérums de terrains doivent être dilués et chauffés.

Les échantillons de sérum ne sont pas transparents, que dois-je faire ?

Afin d’éclaircir le sérum, ce dernier doit être centrifugé entre 800 et 1200 g (entre 7500 et 12000 m.s-2) pendant 10 à 15 minutes, et si possible à une température de 5 ±3 °C.
Si le sérum est hémolysé ou trop sale, il ne peut être interprété et doit donc être refusé.
Il peut être utile de rappeler aux personnes responsables du prélèvement sur le terrain d’utiliser des tubes secs.

REACTIFS COAGGLUTINES

Le mélange est positif alors que les réactifs individuels, inclus dans ce mélange, sont tous négatifs.

Nos mélanges doivent être utilisés comme premiers tests de dépistage rapide.
Si la souche ne réagit pas avec le mélange, il n’est pas nécessaire de tester les réactifs individuels.
S’il y a agglutination, les tests individuels doivent être réalisés comme suit:
1-Si la souche est positive avec un des tests individuels, cette dernière a le sérotype du test.
2-Si la souche reste négative malgré les tests individuels, cette dernière est qualifiée de non typable avec les réactifs testés.

Ma souche réagit avec deux tests individuels :

Dans le cas de réactions croisées, effectuer le test à partir d’une suspension dense (densité optique comprise entre 1.4 et 1.8, à 580 nm – équivalent à 3 sur l’échelle de Mac Farland). Le mélange se fait alors pendant 2 minutes au lieu de 30 secondes.
Le délai d’apparition des agglutinats peut être plus long si le test est réalisé avec des suspensions diluées. Si des réactions croisées sont toujours observées. Le sérotype de la souche est celui pour lequel les agglutinats apparaissent en premier.

Retour en haut